Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 novembre 2011

TACHE DE NE PAS DEVENIR FOLLE - Vanessa SCHNEIDER

tache-de-ne-pas-devenir-folle-237609.jpg

 

Quand j’ai lu le résumé, je me suis dit « «encore une histoire de famille… » et puis j’ai lu au hasard quelques passages du livre :

 - « J'écoutais à la porte, mais je ne percevais que des bribes de phrases, des mots qui m'effrayaient comme « sevrage », « délire », « lithium », « électrochocs ». »
- « Très vite, Marthe se révéla être une petite fille étrange. »
- « Elle ne parlait jamais des folies de son passé, mais son corps portait des traces de ces excès. - Les pères, le vrai et le faux, étaient morts depuis longtemps, il était trop tard de toute façon. »
- « Marthe ne sut pas comment réagir au décès de son mari. Elle chercha en vain de la tristesse au fond d'elle-même. Elle n'y trouva que de la peur. »

Bien sûr, j’ai acheté le livre et j’ai eu plaisir à parcourir cette histoire jamais ennuyeuse ni ennuyante. L’histoire d’une femme (Marthe ou Ohé selon les passages du livre) au caractère indépendant dont la seule folie est sa quête désespérée d’amour.

Vanessa SCHNEIDER journaliste politique, peut se vanter de posséder un style agréable et fort en image : c'est surtout dans les détails de la vie intime de Marthe, que l’histoire gagne en profondeur.

 

 

19:16 Publié dans ROMANS | Lien permanent |  Imprimer | Albane Parker

Les commentaires sont fermés.