Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 décembre 2017

MRS HEMINGWAY - Naomi Wood

Mrs-Hemingway.jpg

Alcool, guerre, femmes et écriture... pourrait résumer l’existence d’Ernest Hemingway…

Hadley, Fife, Martha, Mary : quatre femmes tour à tour épouses de Ernest Hemingway nous racontent leur quotidien avec le monstre sacré : quatre regards sur un même homme.

Extraits :

« Dehors, près des pots de lavande en terre cuite, le maillot de Fife pend sur la corde à linge. Il se balance, impatient de recevoir ses jambes, ses bras et sa tête qu’elle hoche délicatement. T-shirts rayés, casquettes de pêcheur et shorts blancs, les Hemingway passent devant sa chambre. Ils avancent lentement sur le gravier sans faire de bruit pour ne pas la réveiller. Mr et Mrs Hemingway ont l’impression d’être les amants infidèles.»

« « Je ne peux pas, c’est tout. » Sa voix s’éraille sur la fin de sa phrase. Hadley se lève, s’approche de la coiffeuse et sent posés sur elle les yeux tristes d’Ernest. Dans le miroir, ses seins pointent sous sa chemise de nuit. Les stores claquent et une lumière d’albâtre inonde soudain la chambre. Ernest remonte le drap au-dessus de sa tête et a l’air d’une toute petite chose. Souvent, elle se demande si elle a affaire à un homme ou à un enfant. Il est l’être le plus intelligent qu’elle connaisse et pourtant, parfois, son instinct lui dicte de le traiter comme son fils.»

« Elle voudrait un ciel parisien, couvert de nuages, et une pluie de neige fondue. Elle voudrait que son mariage ne finisse pas en lambeaux dans les chaudes nuits d'été , dans le parfum sucré des bananiers qui s'infiltre par les volets anti- ouragan. Dehors les insectes nocturnes se cognent contre les moustiquaires.»

« Elle a désormais l’impression que le mariage est nécessairement composé de ces trois ingrédients que sont le vol, la possession, le dédommagement.»

« Pour toi, ce n’est rien d’autre que du matériel littéraire. Tu as créé ton propre enfer et maintenant tu aimerais y vivre et m’entraîner avec toi.»

« Hadley, Ernest et Fife traînent dans la maison et bien que malheureux, aucun ne se résout à sonner la retraite le premier, ni l’épouse, ni le mari, ni la maîtresse. Depuis des semaines, ils vivent ainsi, tels des danseurs en mouvement perpétuel essayant de s’épuiser l’un l’autre jusqu’à la chute.»

« Mon Dieu, pense-t-elle, il a réussi : il m’a brisé le cœur.»

« Martha s'était rendue à Key West pour rencontrer son héros, pas pour l'épouser.»

« Quelle prouesse tout de même de vouloir épouser toutes les femmes qu’il baise. Ernest Hemingway est tellement doué dans le rôle de l’amoureux transi, qu’il est nul dans celui de mari. »

Naomi Wood nous fait découvrir Ernest Hemingway à travers les yeux de ses épouses successives dans un roman au style biographique.

Ce livre se lit d’une traite : le style de Naomi Wood et sa capacité à la narration d’histoires vécues aussi différentes en font une lecture jamais ennuyeuse ni ennuyante.

Ce roman donne l’envie de relire Ernest Hemingway !

 

 

17:08 Publié dans BIOGRAPHIES, ROMANS | Lien permanent |  Imprimer | | Albane Parker |  Facebook

Les commentaires sont fermés.